Ce que j’ai appris grâce à Karl Lagerfeld sur la mode et la créativité
broderie Lesage sur souliers

Ce que j’ai appris grâce à Karl Lagerfeld sur la mode et la créativité

Il y a quelques temps Karl Lagerfeld s’est éteint. Comme j’aime la mode depuis mon enfance, cette nouvelle ne m’a pas laissée insensible. Une page s’est tournée et je trouve important de réfléchir à ce que le travail de Karl Lagerfeld peut nous enseigner notamment sur la créativité et la mode.

Une phrase de Lagerfeld “la mode n’est ni morale, ni immorale mais elle remonte le moral” a déclenché une réflexion en moi. C’est vrai que parfois un beau vêtement confortable peut remonter le moral et peut aider à traverser des moments difficiles. La haute couture avec son côté irréel et spectaculaire apporte une part de rêve qui fait du bien aussi. Ça me fait penser au film Ratatouille où le héros (un rat) dit que les humains le fascinent car ils ne contentent pas de survivre mais ils veulent sublimer leur vie. La mode s’est un peu ça, une façon de sublimer le corps.

Robe Chanel créée par Lagerfeld

En allant au bout de ma réflexion, voici l’idée qui m’est apparue comme une évidence : la mode doit être à notre service, pour nous aider à nous sentir bien.

La mode a aussi son côté sombre, si on ne prend pas garde cela peut inciter des personnes surtout des adolescentes à devenir anorexiques. Donc je pense qu’il est vraiment important de garder en tête que la mode doit être au service du bien-être des gens quelque soit leur morphologie.

D’ailleurs ce qui est formidable lorsque l’on pratique la couture c’est qu’on peut faire des choses vraiment uniques et adaptées à son corps, peu importe les modes du moment ! Et cerise sur le gâteau, on peut faire des merveilles avec peu de moyens …

L’autre aspect négatif de la mode c’est aussi le côté superficiel que l’on peut développer si on n’a que ça dans sa vie. Il est important de toujours trouver un équilibre dans la vie. L’aspect extérieur a son importance, mais l’essentiel se trouve à l’intérieur.

D’ailleurs, Karl Lagerfeld était quelqu’un de très cultivé qui lisait beaucoup de livres. Cela devait probablement nourrir sa créativité. C’est vrai que beaucoup de stylistes puisent leur inspiration dans l’art. C’est aussi le cas de Lagerfeld, il avait par exemple fait des sacs en s’inspirant du peintre Mondrian. L’architecture a beaucoup inspiré Gabrielle Chanel. Elle disait : “La Mode c’est de l’architecture, une question de proportion”

La Mode c’est de l’architecture, une question de proportion

Coco Chanel

J’avais lu également que Karl Lagerfeld avait aussi besoin de beaucoup de solitude pour être créatif.

Avant de me mettre à mon compte, j’ai travaillé quelques temps au sein du service client de Chanel et là les petites phrases de Karl lancées dans la presse m’ont nettement fait moins plaisir … Après coup j’en rigole, ces petites phrases finalement faisaient parti du personnage qui rejetait le politiquement correct.

Ce que j’ai appris de cela c’est que pour être créatif il faut se sentir libre. Mais exercer sa liberté sans blesser les autres, c’est nettement mieux ! Mais personne n’est parfait …

Le point positif quand on travaille au sein du service client de Chanel c’est qu’il faut connaitre en profondeur les collections et comprendre comment elles ont été créées. Ainsi j’ai découvert que derrière chaque vêtement et accessoire se cachait une histoire ou une intention. J’ai beaucoup appris sur la créativité et le stylisme en étudiant les collections créées par Karl Lagerfeld. Tout dans son environnement pouvait déclencher une idée : voir une femme prendre un vélib pouvait lui donner l’idée d’un manteau pratique, les briques de Lego l’idée d’un sac, un supermarché l’idée de toute une collection…

Voici une leçon importante que j’ai apprise : pour être créatif, il faut être capable de voir son environnement différemment !

Lors du défilé Paris Dallas, Karl Lagerfeld a dit à propos des pièces présentées : “Tout doit être minutieux, raffiné, et réalisé avec talent. Nous avons la chance d’avoir les ateliers qui ont ce savoir-faire”.

Cela pointe du doigt que ces savoirs de couture et de broderie ont une immense valeur !

Pas de Haute Couture sans Broderie et pas de Broderie sans Lesage …

Karl Lagerfeld

En effet, Lagerfeld disait aussi : “Pas de haute couture sans broderie et pas de broderie sans Lesage !” A chaque fois que j’allais à l’école de mode de Chanel (école pour le personnel) j’avais accès aux anciennes collections et je pouvais voir des vêtements ou des accessoires qui semblaient avoir été brodés par des fées ! C’est ce qui m’a donné envie de me mettre à la broderie en commençant par faire un stage chez Lesage pendant mes temps libres.

Souliers Chanel brodés par Lesage

Karl Lagerfeld aimait beaucoup les métiers d’art et il créait deux collections de prêt à porter par an pour les mettre en valeur en plus des collections haute couture. C’est ainsi que j’ai découvert d’autres maisons de broderie extraordinaires en plus de Lesage :

Lemarié, le plumassier qui est également brodeur et fabrique les fameux camélias en tissu, symboles de la maison Chanel .

Broche Chanel, camélia créé par Lemarié

Montex, brodeur très original qui intègre des matières atypiques dans ses broderies comme par exemple du rhodoïd.

Ce que j’ai observé c’est que Karl Lagerfeld recherchait l’excellence, il faisait les choses à fond dans son travail. Il était capable d’allier les techniques anciennes et presque oubliées aux nouvelles technologies, par exemple il a utilisé une imprimante 3D pour faire une veste.

Donc voilà ce que je retiens pour être créatif il faut être curieux et toujours chercher à se dépasser !

Il faut beaucoup de sérieux pour réussir le frivole

Coco Chanel

Après ces petites réflexions, je dirais que la mode est un excellent moyen pour exprimer sa créativité, son talent, voir son génie comme le font les stylistes, couturiers et artisans d’art. C’est quelque chose qui doit apporter du bien-être. Mais attention, c’est quelque chose de frivole, donc bien entendu la mode passe après la santé et les valeurs éthiques qui lui sont largement supérieures.

Pour finir, je vais résumer “la recette de créativité à la Lagerfeld”, selon moi !

Pour être créatif comme Karl Lagerfeld, il faut :

beaucoup se cultiver

utiliser la solitude pour développer sa créativité

se sentir libre

voir son environnement sous un angle différent

allier les techniques anciennes et nouvelles

toujours chercher à se dépasser

Arrivée à la fin de cet article, je ressens beaucoup de gratitude pour tout ce que j’ai appris !

La gratitude est une attitude que j’essaie de développer en ce moment, d’ailleurs je vais bientôt vous présenter ma nouvelle création : mon carnet de gratitude brodé 🙂 ! Donc un petit peu de patience : ça arrive !

A Bientôt !

Sophie






Recherches utilisées pour trouver cet article :https://broder-et-coudre-avec-latelier-danchaing com/ce-que-jai-appris-grace-a-karl-lagerfeld-sur-la-mode-et-la-creativite/

Laisser un commentaire

Fermer le menu